LOGO FNASEPHx300b


RECHERCHE

 

 

 

  

  

  

 

Autrement Capables

Favoriser l'insertion professionnelle des jeunes handicapés, recueil des expériences, diffusion des bonnes pratiques, promotion des compétences.
Cliquez ici >>>

Active depuis 1996, la FNASEPH est une fédération d’associations nationales et de collectifs associatifs départementaux
pour faciliter le parcours scolaire, social et d’insertion professionnelle du jeune (enfant adolescent et jeune adulte)
en situation de handicap et développer l’accompagnement de qualité en tous lieux et temps de vie.

Contribution FNASEPH  du28 juin 2017 à la Conférence européenne organisée par la European association of schools of social work (EASSW) et l’Union nationale des acteurs de formation et de recherche en intervention sociale (UNAFORIS)

La FNASEPH,   fédération d’associations représentant les  parents d’enfants, adolescents et jeunes adultes  en situation de handicap, impliquée depuis 1996,  pour une vie en milieu ordinaire au sein d’une société inclusive, souhaite apporter son regard sur le travail social et les enjeux  pour répondre aux défis de l’évolution sociale notamment portés par l’esprit de la loi de 2005.
  
L’esprit des lois :

  • Loi de 1975 : Les personnes handicapées sont des bénéficiaires
  • Loi de 2002 : Les personnes handicapées sont des usagers
  • Loi de 2005 : Les personnes handicapées sont des citoyens
  • Loi de 2013 : Les personnes handicapées ont vocation à s’inscrire dans  une école inclusive

Les concepts  de projet de vie, de prise en compte des  attentes et des  besoins, de réponse accompagnée, de plan global de compensation, d’expertise d’usage  …  sont autant de sujets qui doivent intervenir dans les contenus de formation.

  • Le projet de vie est de la seule responsabilité de la personne handicapée ou de sa famille, dès lors, les professionnels doivent accompagner la réalisation du projet de vie.
  • Les personnes handicapées ou leurs familles ont une expérience d’usage (« celui ou celle qui a l’expérience de… »)  qui ne s’oppose pas à l’expertise des professionnels. Les deux expertises sont complémentaires

Mais les concepts doivent se confronter  à la réalité pour entrer dans les pratiques quotidiennes des gestionnaires  et professionnels de terrain.
Ces concepts impliquent à la fois une connaissance approfondie des textes et outils réglementaires   et un profond changement de culture professionnelle.

  • Ex : « La réponse accompagnée pour tous ». (art 91 de la loi de modernisation de notre système de santé du 23 janvier 2016)
  • Ex : « Le dispositif ITEP »( (art 89 de la loi de modernisation de notre système de santé du 23 janvier 2016)
  • Ex : « L’emploi accompagné »(art 52 de la loi  du 8 aout 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels)

La question par exemple des périmètres d’actions des professionnels pour répondre à une situation complexe nécessitera des décloisonnements, des formations croisées, partagées entre des professionnels  de l’action sociale, sanitaire  ou de l’éducation. ..

Les formations croisées et partagés sont l’avenir. Ces formations doivent faire réfléchir et agir ensemble : enseignants, personnels de MDPH, professionnels du secteur médico-social, sanitaire, le secteur libéral, l’aide sociale à l’enfance…,et toujours avec les personnes handicapées elles même, les familles

La notion de projet de vie, de choix de vie des jeunes et leurs parents devra interroger le vocabulaire  et les postures  habituels : l’accompagnement plutôt que la prise en charge, la réponse au projet plutôt que la place, le parcours plutôt que la filière, le service plutôt que les murs,  la plateforme plutôt que l’institution, ...

Le rapport de mandature du CNCPH en 2012 insiste sur la nécessité « d’adapter l’accompagnement au parcours de vie ». Pour cela, il préconise la création de plateformes  coopératives, à savoir la mise en commun des plateaux techniques pour répondre aux besoins et aux attentes des personnes handicapé.

Le concept de « désinstitutionalisation », que nous appelons de nos vœux,  est pour la FNASEPH un déplacement du centre de gravité de l’action institutionnelle. Ce déplacement doit constituer une alternative pour  les familles afin de passer des  places dans  l’institution à des réponses par des  coopérations, autant que nécessaires, indispensables incitations à la réflexion qui garantiront à la fois la qualité de l’intervention professionnelle  et sa pérennité.

C’est bien le projet qui est au centre des préoccupations, Cela permet davantage de choix aux personnes et aux familles tout en élargissant la palette de réponses.

 

Télécharger le pdf

Version anglaise : 

 

Imprimer E-mail

Toutes les actualités

Les institutions

logo maif

Avec la MAIF : La FNASEPH est partenaire de la MAIF depuis 2003 pour répondre aux questions  et informer des familles sur la scolarisation des élèves en situation de handicap...

lire la suite
inshea2018
Avec l’INS-HEA : La FNASEPH  a signé une convention avec l’INS-HEA (Institut National Supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes Handicapés et les Enseignements Adaptés) en 2014.
logo maif

Avec le RNCE : La FNASEPH a signé une convention de partenariat avec le RNCE (Réseau National des Communautés Educatives) en 2015. Les 2 associations s’accordent pour travailler ensemble, croiser leurs regards, s’engager dans des actions communes de façon à rendre possible et réel le concept de projet de vie et de parcours des personnes.

lire la suite

logo maif
La FNASEPH est depuis 2013 membre du comité scientifique de l’APPEA (Association Francophone de Psychologie et de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent).
logo maif

Découvrez un dispositif complet et innovant pour appréhender, de façon active et ludique, les notions et les enjeux environnementaux liés à l’énergie, avec l’électricité en focus.

Lire la suite