LOGO FNASEPHx300b


RECHERCHE

 

 

 

  

  

  

 

Dans les circonstances  de vie actuelle, je vous remercie de nous faire suivre  (contact@fnaseph.fr)  toutes interrogations que pourraient avoir les familles sur vos territoires en lien avec la situation sanitaire , pour que nous les fassions remonter au Secrétariat d’Etat. Certains d’entre vois l’ont déjà fait, merci pour ces retours !

Nous vous ferons suivre aussi les informations que nous pouvons régulièrement obtenir en termes d’ajustement de la doctrine gouvernementale de la gestion de la situation, pour mieux informer les parents.
Dans l’immédiat, prenez soin de vous et de vos proches.

Nicolas EGLIN
Président de la FNASEPH
Retrouvez les articles concernant le Covid-19                Retrouvez la mise à jour quotidienne de la foire aux questions

Autrement Capables

Favoriser l'insertion professionnelle des jeunes handicapés, recueil des expériences, diffusion des bonnes pratiques, promotion des compétences.
Cliquez ici >>>

Active depuis 1996, la FNASEPH est une fédération d’associations nationales et de collectifs associatifs départementaux
pour faciliter le parcours scolaire, social et d’insertion professionnelle du jeune (enfant adolescent et jeune adulte)
en situation de handicap et développer l’accompagnement de qualité en tous lieux et temps de vie.

Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées alerte les Français sur la nécessité de proposer à ses voisins handicapés ou aidants de personnes handicapées de leur faire des courses par exemple, en cette période de confinement.

L'attestation de déplacement dérogatoire "est maintenant en accessibilité" pour les personnes handicapées, a indiqué vendredi 20 mars sur France Inter Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées, alors que la France est confinée à cause de l'épidémie de coronavirus. Par ailleurs, "nous travaillons sur une possibilité de la télécharger sur un téléphone" et "je dis aux personnes handicapées de se munir de leur carte d'invalidité, quand [elles doivent] sortir. Nous avons donné des consignes aux policiers pour être en alerte", a-t-elle ajouté.

"Aider ses voisins"

Sophie Cluzel, appelle les Français à faire preuve de solidarité entre eux et encore plus envers les familles qui comptent en leur sein une personne handicapée. Il faut "faire attention à son voisin, par exemple si dans une famille il y a un enfant handicapé car les établissements médico-sociaux en externat ont fermé", comme les écoles, collèges, lycées et universités. "Les enfants et adultes handicapés sont rentrés chez eux" et "peut-être que ces familles ne peuvent plus aller faire leurs courses, car elles gardent un enfant handicapé", alors "il faut aller à la pharmacie pour elles, faire leurs courses pour elles", c'est la meilleure "façon d'aider ses voisins". Cela vaut aussi "pour les aidants qui se retrouvent seuls avec une personne âgée, une personne vulnérable et qui ont des difficultés pour sortir, il faut aller voir ses voisins dans son immeuble pour leur dire qu'on est là pour aider", a insisté Sophie Cluzel.

Le confinement "encore plus compliqué pour les personnes handicapées"

"Le confinement est encore plus compliqué pour les personnes handicapées physiques, mentales", ça peut "générer des troubles de comportement parce que le rituel a changé, il faut encore être plus à l'écoute pour toutes ces personnes vulnérables", a précisé la secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées. "Quand vous devez vous arrêter de travailler" parce que vous n'avez personne pour garder un enfant ou un adulte handicapé, "il n'y a pas de limite d'âge" pour bénéficier d'une indemnité, rappelle Sophie Cluzel. Les parents qui ont un enfant de moins de 16 ans bénéficient d'une indemnité journalière, mais "si vous gardez une personne handicapée qui a 20, 30 ans, vous avez droit à cette indemnité journalière de sécurité sociale" également.

Imprimer E-mail

Accueil (2)

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23

Les institutions

logo maif

Avec la MAIF : La FNASEPH est partenaire de la MAIF depuis 2003 pour répondre aux questions  et informer des familles sur la scolarisation des élèves en situation de handicap...

lire la suite
inshea2018
Avec l’INS-HEA : La FNASEPH  a signé une convention avec l’INS-HEA (Institut National Supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes Handicapés et les Enseignements Adaptés) en 2014.
logo maif

Avec le RNCE : La FNASEPH a signé une convention de partenariat avec le RNCE (Réseau National des Communautés Educatives) en 2015. Les 2 associations s’accordent pour travailler ensemble, croiser leurs regards, s’engager dans des actions communes de façon à rendre possible et réel le concept de projet de vie et de parcours des personnes.

lire la suite

logo maif
La FNASEPH est depuis 2013 membre du comité scientifique de l’APPEA (Association Francophone de Psychologie et de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent).
logo maif

Découvrez un dispositif complet et innovant pour appréhender, de façon active et ludique, les notions et les enjeux environnementaux liés à l’énergie, avec l’électricité en focus.

Lire la suite