LOGO FNASEPHx300b

Guide Souffrance psy Enfant ado 2014À L’USAGE DES INFIRMIERS ET ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DE L’ÉDUCATION NATIONALE

 

Ce guide de « repérage précoce des signes de souffrance psychique et des troubles du développement chez l’enfant et l’adolescent » a été réalisé par le Collège national de pédopsychiatrie de la Fédération française de psychiatrie (FFP–CNPP) à la demande de la Direction générale de la santé (DGS). Il s’inscrit dans les suites du référentiel d’observation à l’usage des médecins pour un repérage précoce (Souffrances psychiques et troubles du développement chez l’enfant et l’adolescent), publié en 2006, et dans le cadre du programme national d’actions contre le suicide (2011-2014).

Ce document a été élaboré en coordination étroite avec la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) du ministère de l’Éducation nationale, la Direction générale de l’enseignement et de la recherche du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et la Direction générale de la santé (DGS). La DGS en a subventionné la réalisation.

Ce guide est destiné aux infirmiers et assistants de service socialde l’Éducation nationale qui constituent, avec les médecins de l’Éducation nationale, les personnels référents en matière de santé psychique dans le cadre scolaire, en lien avec les psychologues scolaires et les conseillers d’orientation psychologues.

Il est mis à la disposition de ces professionnels susceptibles d’être interpellés par des enfants, adolescents, parents et personnels enseignants et d’éducation, ayant repéré un mal être potentiel chez un public scolarisé en école élémentaire, collège ou lycée. Les personnels concernés dans les établissements relevant du ministère de l’Agriculture en sont également destinataires.

En effet, tous les personnels de la communauté éducative doivent être attentifs aux signes du mal être des enfants et des adolescents et peuvent être amenés à solliciter de l’aide et informer les personnes référentes. Il s’agit donc que soit repéré, au sein des structures scolaires, un réseau de personnes ressources qui sera un appui pour tous les membres de la communauté  éducative.

Les personnels sociaux et de santé sont à l’interface entre l’école d’une part, l’enfant ou l’adolescent et ses parents d’autre part, et, éventuellement, avec l’accord de ces derniers, les structures de santé extérieures à l’institution scolaire (médecin traitant, centres médico-psychologiques, centres médico-psycho-pédagogiques, pédopsychiatres libéraux, maisons des adolescents, psychologues…).

Il s’agit par cette action de renforcer leur rôle de liaison et de médiation, de permettre, dans un but préventif et thérapeutique, un repérage précoce des signes de souffrance psychique et de faciliter l’accès aux soins spécialisés. Ces professionnels, destinés à travailler ensemble - toute approche d’un enfant ou d’un adolescent qui « ne va pas bien », ne peut se faire seul - chacun avec ses compétences et spécificités particulières, pourront avec le partage de leurs questionnements et réflexions trouver la bonne distance autant avec l’enfant et l’adolescent qu’avec leur famille. Il conviendra donc que chacun agisse dans le domaine qui lui est propre ; si l’assistant de service social est à même d’apprécier le contexte socio-économique, relationnel et familial, le médecin et l’infirmière restent les seuls habilités à rechercher les informations et antécédents de nature médicale. Il faut rappeler que l’accord des parents est indispensable pour communiquer entre médecins au sujet d’un enfant.

La stigmatisation est un déterminant de santé mentale reconnu. Il faudra donc se garder d’utiliser tout terme ou dénomination pour désigner et, par là même, réduire la personne à un trouble.

Ce guide est utilisable sans formation spécialisée préalable. Ce n’est pas un précis de pathologie ni de psychopathologie.

Son but n’est pas de conduire à un diagnostic mais de sensibiliser chacun à une attention particulière devant ce qui fait manifestation du mal être dans le cadre scolaire.

Il s’agit d’accéder à un essai de compréhension, en évitant le simplisme des causalités ou des réponses univoques. Il s’agit donc de se garder de voir dans toute difficulté ou originalité du vivre, avec ou sans mal-être apparent, une pathologie ou handicap à identifier, normaliser ou compenser.

Capture decran 2015 10 12 a 09.37.45Un nouveau site web a vu le jour en Suisse, grâce à des parents d'un élève autiste.

Ce type de site web existe déjà en France mais pas dans le Handicap. On l'a fait car cela devient un réel besoin.
Il vise à centraliser sur un même lieu l'offre et la demande, l'offre des professionnels et les besoins des parents qui auraient des enfants en situation de handicap, de manière directe et pratique. Il doit bien entendu évoluer...

Il est aujourd'hui géré en France par un parent d'élève et amie de la profession du Handicap.

Je vous invite de vous y inscrire dans le cas où vous seriez dans le besoin d'un accompagnant ou dans celui où vous auriez des services à offrir. C'est gratuit.

Capture decran 2015 10 12 a 09.38.28

ABE3DACA2F00FCD6F295C834DB595C18Cet ouvrage collectif résulte de 3 années d’enquête auprès des adhérents des associations sur l’orientation, l’insertion professionnelle et l’emploi des personnes dys, personnes ayant un trouble cognitif spécifique, trouble des apprentissages comme la dyslexie, trouble du langage écrit, la dysphasie, trouble du langage oral ou la dyspraxie, trouble du geste.

 

WP 20161205 20 56 58 Pro

De l’école à l’emploi, toutes les solutions


Unique en son genre, il réunit à la fois l’ensemble des informations concernant la fin du parcours scolaire, l’entrée dans la vie active et le maintien et la réussite dans l’emploi. Il permet de repérer les organismes qui peuvent aider les jeunes et leur famille pour l’orientation et le choix d’un métier. Il permet aussi de se préparer à entrer dans l’emploi, à trouver une activité qui corresponde à ses choix et à ses capacités et à réussir dans l’emploi.


Un livre écrit par les premiers concernés : les jeunes, leurs familles et les adultes dys dans l’emploi


Il a été conçu et écrit par des parents de jeunes adultes en lien avec des professionnels de l’orientation, de l’insertion et du maintien dans l’emploi. Il part des situations réelles vécues par les familles et dresse un tableau réaliste de la situation et des solutions sans masquer les dysfonctionnements ni les pièges. Il dresse un tableau de toutes les formes d’orientation, d’insertion et de vie professionnelle quel que soit le niveau de qualification. De l’école d’ingénieur à l’IMPRO en passant par l’apprentissage ou les métiers de l’agriculture, les réponses concrètes éprouvées par des adultes concernés sont présentées, sans oublier ce qui pourra faciliter leur autonomie comme le permis de conduire.


Un partenariat avec l’Onisep


Ecrit en partenariat avec l’Onisep, il est distribué dans tous les CIO de France pour aider les jeunes au plus près de leur lieu de vie.
Il a été édité par les éditions Belin et les droits d’auteurs sont destinés à financer les activités de la FFDys et de ses associations membres.

Livres-acces.fr :
Livres adaptés et accessibles à tous les galopins,
y compris ceux en situation de handicap.

hizy2Hizy.org est une plateforme digitale d’information et de services créée par Handicap International, organisation spécialisée dans l’aide aux populations vulnérables, notamment les personnes handicapées. Partout dans le monde, l’association, co-prix Nobel de la Paix, répond à leurs besoins essentiels et spécifiques, améliore leurs conditions de vie et les aide à s’insérer dans la société.

Hizy.org est né car les situations de fragilité temporaire ou permanente, consécutives ou non à un problème de santé, sont nombreuses. Elles touchent de plus en plus de personnes et peuvent nous toucher tous, à un moment ou à un autre de notre vie. Elles trouvaient jusqu’alors une réponse disparate et partielle sur le web et Hizy.org rassemble désormais tout en un seul espace : informations et services.