LOGO FNASEPHx300b

À propos de la campagne pour l'emploi des personnes handicapées

La campagne pour l'emploi des personnes handicapées est un effort de collaboration entre le handicap et plusieurs organisations professionnelles qui cherchent à promouvoir des résultats positifs sur l'emploi pour les personnes handicapées en encourageant les employeurs et d'autres personnes à reconnaître la valeur et le talent qu'ils apportent au monde du travail ainsi que le dividende qui sera réalisé par une pleine inclusion des personnes handicapées au travail. Les personnes handicapées peuvent faire et font des contributions importantes aux entreprises américaines tous les jours. En mettant en œuvre de bonnes pratiques de travail, comme le maintien d'un environnement de travail flexible et inclusif, les entreprises peuvent capitaliser sur les talents des personnes handicapées qualifiées, bénéficiant tout le monde.
 
La campagne est un effort de collaboration entre plusieurs organismes qui travaillent à élever les attitudes de sensibilisation et de changement concernant le handicap et l'emploi, y compris:

 
The Campaign is funded by the U.S. Department of Labor’s Office of Disability Employment Policy (ODEP).
Renée Michel-B
 

handicapDemandez-nous notre avis ! C'est le cri que lancent les associations de personnes handicapées au gouvernement. Le 5 octobre 2012, lors des Etats généraux de la démocratie territoriale, François Hollande annonçait que « les départements se verront confier l'ensemble des politiques du handicap et de la dépendance, hors du champ de l'assurance maladie, transfert qui imposera de définir un financement suffisant et pérenne aux Conseils généraux ».

 

Le sort de 20 000 salariés handicapées des entreprises adaptées, de 120 000 travailleurs d'ESAT, de 700 000 majeurs protégés et de près de 1 000 000 bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) semblait donc scellé.

 

Le cri de 70 associations

Dès le 8 octobre dernier, l'Unapei poussait un premier coup de gueule, en solo ! Aujourd'hui, ce sont 70 associations de personnes handicapées qui se mettent à crier, d'une seule voix. Car une telle décision, unilatérale, a suscité bien évidemment interrogations et craintes chez toutes celles qui sont réunies au sein du Comité d'entente des associations représentatives des personnes en situation de handicap et de leurs familles.

Elle pourrait en effet avoir un impact important pour ces dernières puisque la totalité de la politique de l'Etat est susceptible d'être concernée.

Eviter les disparités !

 

Lire la suite

 

 

http://fr.news.yahoo.com/val%C3%A9rie-trierweiler-marraine-fourneaux-10e-journ%C3%A9e-nationale-trisomie-131106318.html

Depuis qu'elle a pris conscience de son rôle de Première Dame, on savait que Valérie Trierweiler allait dorénavant soutenir des causes importantes et chères à son cœur. C'est pourquoi la compagne de François Hollande a reçu ce matin à l'Elysée la Fédération Trisomie France.

 

En tant que marraine de la 10ème journée nationale de la trisomie 21, Valérie Trierweiler a partagé son petit-déjeuner avec trois jeunes adultes porteurs de la maladie de l'association de l'Essonne. Les trois garçons, tous passionnés par la gastronomie, ont donc pu ce matin préparer et servir le breakfast à la Première Dame qui était accompagnée de Marisol Touraine, ministre des Affaires Sociales et de la santé et de François Hollande.

 

C'est bien sûr sous la houlette du chef des cuisines de l'Elysée depuis 2005, Bernard Vausson, et de sa brigade, que les apprentis cuisiniers se sont emparés des fourneaux du palais présidentiel. Petits choux, brioches, pains au chocolat, croissants… Il y avait tout ce qu'il fallait à table pour faire tourner la tête au régime de François !

Pour écouter Jacques Daniel, président de Trisomie 21 France, et Patrick Pozo, son secrétaire général, Valérie Trierweiler s'était glissée dans son éternel tailleur pantalon noir accessoirisé d'un top blanc avec un liseré noir. La Première Dame était très à l'aise dans les cuisines de l'Elysée, on se souvient d'ailleurs que c'est cette pièce maîtresse que Carla Bruni-Sarkozy a fait visiter en premier à sa consœur le jour de l'investiture de François Hollande.

 

Coralie Vincent

 

 

De la performance sociale à la performance économique, de prendre corps... le handicap peut-il favoriser la cohésion et le développement d'esprit  d'équipe en entreprise ? Entretiens croisés.
 
26/06/2013. Depuis 5 ans, la mission Handicap Hand'IGS sensibilise, accompagne des personnes en situation de handicap avec le soutien d'entreprises partenaires. Aujourd'hui sur les campus du Groupe IGS, 86 étudiants, apprentis ou alternants handicapés suivent différents programmes en Ile-de-France, Lyon et Toulouse.
 
A l'occasion des internationaux de Roland Garros, réunissant, en parallèle du tableau principal, les 8 meilleurs joueurs et 8 meilleures joueuses de tennis en fauteuil roulant du monde, le Groupe IGS, associé à Adecco, sponsor principal de l'événement et acteur engagé pour l'emploi des personnes handicapées depuis plus de 25 ans, proposait à ses partenaires de débattre des questions de handicap en entreprise, autour du sport. Comment changer de regard sur le management d'un collaborateur, ou sur l'intégration d'un nouveau collègue en situation de handicap ? Comment au-delà des apparentes différences, créer un collectif dynamique autour d'un projet commun ? Comment transposer les valeurs de performance, de compétition, et de travail en équipe dans la vie en entreprise ?
 
« Chez Adecco, nous sommes convaincus que le Handicap n'est pas un obstacle à la performance, dans le sport comme dans l'emploi. A travers des journées comme celles-ci, où nous proposons à nos clients et partenaires de découvrir une discipline méconnue mais spectaculaire, nous sommes au cœur de nos engagements. Les sportifs, comme les personnes handicapées, sont des personnes extra-ordinaires à bien des égards : ils challengent la norme et nous obligent à revoir nos masques de pensée traditionnels. Associer sport et handicap prend alors tout son sens en terme de sensibilisation et nous permet d'être acteurs de notre propre leitmotiv « faire des choses ordinaires pour des personnes extra-ordinaires ». » Florence Gravellier, Responsable du Pôle Handicap et Compétences d'Adecco France.
 
« La politique Handicap permet de responsabiliser nos managers dans leur prise en charge des personnes en situation de handicap » selon Olivier Schneider Responsable de l'Insertion, ISS. Un travail mené conjointement avec Hand'IGS et d'autres fleurons des entreprises françaises. «...  Cette politique chez ISS, a débuté en 2000 avec un slogan révélateur : « comme tout le monde ». Les process de management, de recrutement, de formation doivent permettre de lever les freins en matière d'intégration, d'évolution de carrière et de formation pour tous. Dans les arts et le sport, le niveau d'excellence fait que seules comptent les compétences, pas le handicap. En travaillant à l'excellence de tous nos salariés, nous pouvons dépasser le handicap en entreprise. »
 
Pour Amandine Popineau, Chargée de mission RH d'Edenred, « « Le handicap est un axe stratégique de développement pour tous. Ce n'est pas parce que l'on est en situation de handicap que l'on est moins performant. Une personne sur deux peut-être confrontée au handicap de façon temporaire ou définitive dans sa vie. Il s'agit d'utiliser d'autres compétences pour parvenir à ses objectifs. La difficulté principale relève de la « non connaissance » du handicap en interne et des idées reçues que cela implique.  ».  Maxime Merel, joueur de tennis en fauteuil  et chef cuisinier ajoute que «  Mettre  en place une politique d'intégration du handicap dans l'entreprise  est compliquée. Il faut cerner la nature du  handicap et les contraintes associées pour que la personne puisse être reclassée. Il doit y avoir une démarche d'adaptation du poste pour conserver son emploi  voir continuer à exercer son métier ». Pour Agathe Fossier Chargée de Mission Handicap, Groupe Bosch, « l'entreprise reflète nos clients, nos utilisateurs et nos collaborateurs et donc la diversité ».
 
« L'entreprise doit s'ouvrir et faire de la diversité une de ses valeurs fortes et un axe essentiel de sa politique RH » selon Olivier Laubier, consultant RH et joueur de tennis en fauteuil. Bien sûr, il reste un chemin énorme à parcourir pour construire les conditions d'intégration des personnes handicapées, tant au niveau du management qui, souvent par ignorance ou manque de formation, ne maitrise pas les clés de la réussite, qu'au niveau des infrastructures de l'entreprise ou plus généralement des transports et autres. L'exposition médiatique des exploits de nos champions handisport concourt à véhiculer une image plus humaine du handicap et à mettre en valeur les qualités  de dépassement de soi, de volonté et de persévérance, autant d'éléments qui doivent favoriser la banalisation du terme handicapé, et la peur qui peut y être associée.
 
« Faire changer les choses pour que les choses changent ».  Emilie Garnier-Vivien, responsable du pôle handicap chez Pénélope préconise une politique active de sensibilisation avec  l'autorisation du salarié, de formation en entreprise.  « C'est le bouleversement des stéréotypes. C'est un projet fort et humain.  Avec Hand'IGS, on aide à casser les stéréotypes, un de nos objectifs communs."
 
Les actions conjointes et solidaires avec les entreprises et la mission Hand'IGS permettront de se battre pour porter un autre regard sur le handicap en entreprise.
 
Contact Responsable Mission Handicap, Hand'IGS : Charles-Antoine Berthonneau,
Tél. +33 (0)1 80 97 95 25. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Contact presse : Axelle Guilmault.
Tél. +33 (0)1 80 97 55 24 / +33 (0)6 61 94 26 50. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
A propos d'Hand'IGS : la Mission handicap du Groupe IGS structure son action autour de 3 missions,
Accueillir et orienter chaque candidat, accompagner les apprenants en situation de handicap (aménagements, matériel adapté, aide à la recherche d'entreprise,...), sensibiliser et former à la diversité les étudiants du campus, les équipes pédagogiques, les managers et les entreprises. Hand'IGS facilite l'accès aux personnes en situation de handicap aux formations du  Groupe IGS.

http://www.espacedatapresse.com/fil_datapresse/consultation_cp.jsp?ant=http://www.espacedatapresse.com/fil_datapresse/consultation_cp.jsp?ant=reseau_2766421