LOGO FNASEPHx300b

Emmanuel Macron s'est engagé à faire du handicap l'une des priorités de son quinquennat. À quelles réformes s'engage-t-il ? Permettront-elles de rendre notre société plus inclusive ?

Pour Sophie Cluzel, présidente de la FNASEPH, fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap, l'équipe d'Emmanuel Macron a bien saisi les enjeux. Elle espère des avancées sur la scolarisation en milieu ordinaire :

Handicap : mieux accompagner les enfants à l'école

Pour nous les familles, et je pense qu'il a compris cela, la solution est dansla formation, dans l'accompagnement des enseignants, dans le travail sur l'environnement pour que l'on change ce regard et que cette scolarisation devienne vraiment effective. Nous pensons vraiment qu'il faut que le centre de gravité du médico social, ces spécialistes qui pour l'instant s'occupent des enfants dans des établissements spécialisés, viennent au service du parcours de l'enfant à partir de l'école. La solution n'est plus hors des murs de l'école. Elle est dans les murs de l'école.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 Retrouver l'intégralité des interventions : https://www.franceculture.fr/emissions/le-choix-de-la-redaction/handicap-emmanuel-macron-sengage

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer