LOGO FNASEPHx300b

COMMUNIQUE DE PRESSE

Saint-Cloud, le 8 juin 2011

L’APAJH dénonce l’opération de communication que constitue en grande partie la 2e Conférence nationale du Handicap et prépare une consultation citoyenne pour 2012

La 2e Conférence nationale du Handicap s’est réunie aujourd’hui à Paris en présence du chef de l’État et des membres du Gouvernement. Cette conférence, réunissant les pouvoirs publics et le monde associatif, les partenaires sociaux et les entreprises, le monde éducatif et le secteur médico-social, aurait dû être l’occasion d’un bilan-vérité de la loi Handicap du 11 février 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». Mais le Gouvernement a choisi de porter un discours d’autosatisfaction alors que les droits des personnes en situation de handicap régressent. L’APAJH déplore le fait que cette 2e CNH ait été amplement détournée au profit d’objectifs électoraux.

Des promesses ont été faites par le Président de la République, mais les mots ne suffisent pas. Les personnes en situation de handicap attendent des actes. L’APAJH est bien consciente que nous sommes dans une période préélectorale, ce qui exige sa vigilance. En conséquence, elle s’apprête à lancer dans les prochains mois une consultation citoyenne pour recueillir des témoignages pour une politique plus républicaine et plus solidaire du handicap lors du débat politique de 2012.

Le discours du Président de la République traduit une vision de la réalité bien éloignée de la situation vécue par les personnes en situation de handicap. Alors que les pouvoirs publics se félicitent de leurs efforts pour revaloriser l’AAH, une série de droits fondamentaux et d’engagements de la loi Handicap sont détricotés depuis fin 2009 : dérogations sur l’accessibilité de l’espace public, exclusion scolaire, retrait de la Sécurité sociale dans les dépenses de santé liées au handicap. Le Gouvernement poursuit sa politique de « discrimination d’État » à l’égard des personnes en situation de handicap en s’attaquant aujourd’hui à la composition des CDAPH installées par la loi Handicap.

Seules les promesses faites ce jour, une fois réalisées, nous conduiront à une appréciation différente de la situation.

L’APAJH est entrée dans cette 2e CNH fermement décidée à défendre la loi Handicap, forte d’une plateforme de propositions et d’un projet de société inclusive. La « Charte des 10 propositions » de l’APAJH soumet au débat public une série de solutions politiques pour réussir « l’intégration républicaine » des personnes en situation de handicap dans notre société. Face à l’opération de communication que représente grandement cette 2e CNH, l’APAJH souhaite s’inscrire dans une logique constructive dans la séquence politique qui s’ouvre jusqu’en 2012. L’APAJH invitera tous les acteurs de la politique du handicap et de la lutte pour l’égalité républicaine à participer à une « consultation citoyenne » dans les prochains mois, sur la base de la « Charte des 10 propositions ». Cette consultation devra aboutir à une synthèse des contributions et des témoignages des citoyens et des organisations de la société civile, qui sera remise aux candidats républicains à l’élection présidentielle de 2012.

L’idéal d’intégration républicaine, dont l’objectif est de mobiliser chacun et tous pour permettre l’avènement d’une société véritablement inclusive, mérite davantage qu’une opération de marketing politique, et requiert une mobilisation de la société civile dans son ensemble. Six ans après la loi de

2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », l’APAJH rouvre donc le débat sur la place du handicap dans la République.

A propos de la Fédération des APAJH…

Créée en 1962, l’APAJH est le premier organisme en France à considérer et accompagner tous les types de handicaps : physiques, mentaux, sensoriels, psychiques, cognitifs, polyhandicaps, troubles de santé invalidant... Elle assure à chacun un égal accès aux droits (droit à l’école, droit à la vie professionnelle, droit à la vie sociale et culturelle…) et accompagne 25 000 personnes en situation de handicap, mineures comme adultes, dans plus de 600 établissements ou services.

Contact presse : Audrey PUGLIERINI - Tél. : 01 55 39 56 34 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.apajh.org/index.php?option=com_content&view=article&id=975:communique-de-presse-sur-la-conference-nationale-du-handicap&catid=25:actualites-apajh&Itemid=1149

Active depuis 1996, la FNASEPH est une fédération d’associations nationales et de collectifs associatifs départementaux pour faciliter le parcours scolaire, social et d’insertion professionnelle du jeune (enfant adolescent et jeune adulte) en situation de handicap et développer l’accompagnement de qualité en tous lieux et temps de vie.

Agenda Fnaseph

fnasephagendasite

Autrement Capables

autrementcapables

Favoriser l'insertion professionnelle des jeunes handicapés, recueil des expériences, diffusion des bonnes pratiques, promotion des compétences
https://www.facebook.com/autrementcapables

Toutes les infos
 

Sophie Cluzel

Secrétaire d'Etat aux Personnes Handicapées

18555998 1329895790432586 2320478818607724839 n

Lire l'actu

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Toutes les actualités